Rechercher

Confection chorégraphique et précision infinie


Un regard intime sur PROPULSION, un laboratoire de création avec Édouard Lock et 16 artistes.



1 CRÉATEUR CANADIEN EMBLÉMATIQUE,

7 ARTISTES ET MENTORS DE RENOMMÉE INTERNATIONALE,

9 ARTISTES MONTRÉALAIS·ES ÉMERGENT·E·S,

3 ORGANISMES QUI S'UNISSENT POUR LES ENCOURAGER ET LES SOUTENIR.




Vidéo - Édouard Lock



La pandémie a été dévastatrice pour la communauté de danse professionnelle, et sans doute plus durement pour les artistes pigistes et les jeunes diplômés. Au cœur de la crise globale et de la pandémie, une question me taraude : Que puis-je faire, à mon échelle, pour les aider, les rassurer, leur donner les moyens d'agir, alors que notre secteur commence à reprendre ses activités ?


Moi-même artiste, j’ai toujours eu une fascination pour le théâtre Maisonneuve. J’y ai dansé des centaines de fois avec les Grands Ballets et La La La Human Steps. Plus récemment, en tant que professeur et répétitrice, j’ai eu la chance d’y retourner avec huit compagnies différentes. Le théâtre est un espace sacré pour tous les artistes, mais celui-ci a profondément marqué ma carrière et bouleversé ma vie. Il fait vivre une expérience qui ne peut être apprise ou enseignée en studio. Il renferme une véritable magie...


Ce théâtre grandiose est doté de 1 453 fauteuils rouges, une petite lumière rouge au pied du premier balcon et six enseignes de“sortie” lumineuses rouges de pour aider les artistes à se situer dans l’espace, en dessinant la circonférence de la salle lorsque les lumières s'éteignent et que le rideau se lève. Danser sur cette vaste scène dont l’acoustique est capable de pénétrer chaque cellule de son être peut changer une vie.



DANSE DANSE & DIAGRAMME - gestion culturelle



Lorsque notre collaborateur et partenaire de longue date, Danse Danse, nous a approché pour nous proposer une résidence dans cet incroyable théâtre, c’était comme un cadeau tombé du ciel. En combinant avec le soutien de Diagramme - Gestion culturelle et le hasard opportun du calendrier, nous avons pu établir une fondation solide pour Propulsion.

Grâce à l’alignement de étoiles, c’est une véritable clé de voûte qui a été posée.



ÉDOUARD LOCK



Édouard est une figure emblématique internationalement reconnue dans le monde de la danse. Sa présence a eu un impact profond, positif et porteur sur moi à différents stades de ma carrière de danseuse et d’artiste. Sa philosophie, ses croyances et ses convictions sur notre rapport au temps, à l’espace, au public et à la maîtrise et la valorisation de notre art m'ont inspirée, défiée et nourrie pendant des décennies.


Édouard a une capacité inouïe et étonnante à puiser intuitivement dans les boîtes à outils des artistes issus d’une grande diversité de pratiques et de vocabulaires chorégraphiques. Il a une capacité époustouflante à comprendre, à stimuler et à mettre en valeur l’individualité et la complexité de chaque artiste avec une vitesse et une précision exceptionnelles.

Cette fois-ci, le Covid-19 avait un vrai avantage : il était à Montréal. Et il a accepté l’invitation.



FICELER L'ENSEMBLE



J’ai conçu Propulsion pour encourager et promouvoir le mentorat, le réseautage, la recherche, la création, l’expérience de la scène et du travail, la rédaction de CV et le développement de carrière des artistes lors d’une formation quotidienne d’une semaine et dans le cadre du processus créatif d'un chorégraphe de renommée internationale dans l'un des plus grands théâtres au Québec.


Nous avons réuni sept artistes incroyablement talentueux et reconnus internationalement, issus de compagnies de danse telles que la GöteborgsOperans Danskompani, Les Grands Ballets, Compagnie Marie Chouinard, Ballet Preljocaj, Les 7 Doigts de la main, RUBBERBAND et le Cirque du Soleil, et neuf diplômés récents et futurs issus de L’École de danse contemporaine de Montréal, L’École supérieure de ballet du Québec et Arts Umbrella pour une semaine d’échange de recherche.



Sara Harton & Diana Leon

En voyant ce groupe extraordinaire d’artistes travailler ensemble, une mosaïque si diverse d’êtres humains, de cultures et de parcours, j’ai été témoin de de l'une des représentations les plus étonnantes de la vie réelle que j'aie jamais eu l’occasion de voir sur scène. Ils incarnent un rêve dont je ne soupçonnais pas l'existence.


Ce qu’Édouard a tiré des artistes, et ce qu'ils ont tiré de lui à leur tour, est tout simplement magnifique. Chaque personne impliquée dans ce projet a été mise au défi d’une manière ou d’une autre. Le processus par lequel chaque artiste a relevé ces défis, les a surmontés ou les a contournés était puissant, honnête et très humain. Il a permis de souder l'équipe très rapidement.


Jour après jour, l’harmonie, la communication, l’intégrité, la compréhension, la coopération et la camaraderie qui en ont résulté ont contribué à faire progresser le groupe et le projet. J’espère que cette aventure continuera de faire vibrer et inspirer tous ceux qui ont eu la chance d’y prendre part pour de longues années.


~ Lisa Davies | Directrice Artistique et Générale

Ce laboratoire, qui a eu lieux dans le prestigieux Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts à Montréal en mai 2021, a exploré les détails gestuel du haut du corps au sein de structures chorégraphiques.


DANS LES MOTS DES ARTISTES

À propos de leur expérience à Propulsion...




« J’ai adoré plonger dans l’univers créatif de ce grand chorégraphe et surtout, de ME découvrir à travers ses idées. C’était à la fois une merveilleuse rencontre avec Édouard, mais aussi une nouvelle rencontre avec moi-même.


J’ai le souvenir d’Édouard nous partageant que les mouvements sont à notre service et non l’inverse. À ce moment précis, cette simple phrase a renversé mon approche du travail. Le mouvement est là pour nous mettre en valeur et non pour nous nuire. »

~ Sara Harton | Mentor & Artist




«Cela m'a rappelé le plaisir de se concentrer sur ce qui nous intéresse vraiment en tant qu'artistes. Découvrir le langage gestuel avec lequel Édouard travaille et qu'il développe depuis des années a été incroyablement inspirant et a confirmé que nos intérêts créatifs authentiques sont ce qui éclaire et guide le chemin de la création. Si nous croyons véritablement à ces instincts, si nous les suivons et si nous sommes curieux de les comprendre, chaque choix qui s’ensuit est le bon.

Édouard est une telle icône dans le monde de la danse; c'est toujours un honneur et un profond plaisir que de travailler avec quelqu'un qui maîtrise si bien son art et qui continue à être inspiré par les autres. »

~ Dorotea Saykaly | Mentor & Artist





« C'était vraiment une opportunité rare d'avoir une fenêtre sur le travail créatif d'un créateur de renom comme Édouard Lock. Très enrichissant d'écouter Edouard parler de sa vision de la danse, son travail chorégraphique et surtout du rapport du danseur/artiste au public. Une semaine inspirante autant pour mon travail d'interprète sur scène que de metteur en scène et directeur artistique.


J'ai vraiment apprécié l'opportunité d'avoir une fenêtre sur le processus créatif d'Édouard. De voir avec quelle rapidité il génère du contenu chorégraphique comme premier point de départ, pour ensuite être retravaillé (ajouts, coupures, modifications) avec une précision infinie lorsque le matériel est appris et incarné par les danseurs.»

~ Samuel Tétreault | Mentor & Artist





« Le fait de travailler avec un chorégraphe qui possède une méthode super précise et chorégraphique, mais qui en même temps appartient et est créé pour chaque individu dans l’équipe, me donne l’espoir sur le fait que la danse peut appartenir à chaque corps et que l’on peut projeter qui on est à travers un mouvement imposé. »

~ Rony Joaquin Figueroa | Emerging Artist






« J'ai vraiment apprécié de travailler avec un tel "maître" et d'avoir un aperçu de ce monde complexe et magnifique. Édouard a été extraordinaire pour partager la profondeur de son processus. J'ai beaucoup apprécié le travail de recherche, et le temps restreint nous a mis juste assez de pression pour nous pousser à travailler très fort afin de saisir le plus d'informations possible, tout en nous faisant comprendre les limites de ce qui était vraiment réalisable dans le temps alloué. J'ai adoré être témoin du désir de travailler et de réussir.

Tant de choses qu'Édouard a dites ont résonné en moi. Je préfère ne pas le citer de peur de mal le citer. Sa vision du public et de l'interprète; comment inviter le regard du public et comment l'engager dans un dialogue. Le rôle du chorégraphe qui doit être au service du danseur car c'est lui qui porte les idées jusqu'au public.

Le simple fait d’être invité à faire part de ce projet a fait quelque chose pour moi en tant qu’artiste vieillissant où il y a une sorte d'estompement qui s’installe. Ce processus m’a fait réaliser que les flammes ne sont peut-être pas si flamboyantes, mais elles brûlent toujours aussi fort. J’ai senti qu’il m’a vu d’une façon avec laquelle je ne me perçois pas. Cela m’a fait réaliser que j’ai encore une multitude de possibilités inexploitées en moi. »

~ James Phillips | Mentor & Artist






« J’ai beaucoup apprécié travailler avec précision divers détails du visage, de la posture, des mains jusqu’aux bouts des doigts. J’ai approfondi en moi la raison et les intentions qui se cachent derrière tous ses petits mouvements que l’on fait quotidiennement.


J’ai pu tisser des liens profonds avec d’autres artistes qui m’inspirent beaucoup. Je sens que nous avons créé une petite communauté d’artistes remplis d’espoir et de volonté et cela me fait sentir soutenu.

L’expérience d’être sur une si grande scène fut aussi un des éléments qui m’a marqué. On danse différemment dans un théâtre, l’utilisation du regard n’est pas la même, ni la sensation du corps de l’espace comme la kinesphère est beaucoup plus grande.

J’ai appris à persévérer dans les difficultés de la phrase chorégraphique et surtout de la mémorisation: D’accepter que je suis une danseuse, mais aussi humaine, et que je dois me donner la permission de faire des erreurs. Me donner le droit d'être. »

~ Chanelle Allaire | Artiste Émergeant





« Le groupe avait une énergie incroyable et il y avait une diversité au sein des danseurs qui a rendu l’expérience unique. Tout le monde est arrivé avec son background différent, mais tous était très harmonieux, tout le monde avait sa place. J’ai pu apprendre énormément et faire beaucoup d'échanges avec des danseurs que je n’ai pas la chance de côtoyer normalement de cette façon.


Édouard est un chorégraphe très intelligent qui a réfléchi profondément au mouvement et à la façon de connecter la plus efficace et effective au public. Son approche du mouvement et l’orientation du regard vers le public donne une nouvelle signification à la danse. Ce n’est pas un état de performance ou de représentation de soi comme en ballet, mais plutôt un état présent. Être dans le moment présent et exécuter les mouvements pour soi et pour le public.»

~ Rose Trahan | Emerging Artist





« Il m’est arrivé à quelques reprises durant le processus, d’entendre des danseurs s’excuser à Édouard, lorsqu’ils avaient un trou de mémoire. Édouard répondait invariablement: « Pourquoi t’excuses-tu? ». Et c’est à ce moment que ma réflexion sur le stress ou la pression de performer a pris tout son sens. D’ailleurs, c’était l’opportunité parfaite pour faire de la recherche et expérimenter, sans avoir le stress de devoir présenter cette création devant public quelques jours plus tard. Apprendre pour le plaisir d’apprendre, et de s’améliorer, tout simplement.

J'ai donc compris, assez tôt dans le processus, que pour être satisfait dans le travail que nous avons expérimenté avec Édouard, il fallait en fait lâcher prise, et ne pas être dure envers nous-même. Car c’est lorsque nous nous déconnectons de nos sens, et de notre ressentis présent pour nous comparer et nous mettre de la pression inutile que nous n’arrivons pas à performer au sommet de nos capacités. Je garde cette réflexion avec moi, et sait quelle me servira pour d’autres projets auxquels je participerai. »

~ Sarah-Maude Laliberté | Emerging Artist





« Édouard avait aussi souligné à une interprète que trop se pencher vers l’autre, c’est se mettre dans une position de vulnérabilité. Cela a été révélateur pour moi, surtout dans un contexte où la présence d’une icône de la danse peut tenter à s’oublier soi même.»

~ Aurélie Ann Figaro | Emerging Artist





« Être témoin de la façon dont les autres artistes présents dans la pièce vivaient ce processus a été TRÈS enrichissant pour moi, car chacun était hors de sa zone de confort. »

~ Paco Ziel | Artist & Mentor



« J’ai appris à quel point il est important de s’arrêter, de prendre une pause pour simplement regarder et absorber tout ce qui se passe autour de nous. Il est facile de se perdre dans le tourbillon de la vie et de passer à travers plusieurs moments importants presque sans s’en rendre compte. Pendant cinq jours, le temps s’est arrêté et je me suis concentrée uniquement sur le travail chorégraphique d’Édouard Lock. J’ai tellement appris seulement en regardant sa façon de travailler et en regardant le travail des danseurs qui faisaient partie de Propulsion que ce soit les jeunes gradués ou les artistes établis. Je repars de cette expérience avec énormément de gratitude et d’optimisme pour ce que le futur m’amènera.


J’ai adoré regarder les artistes autour de moi. Chacun a sa méthode d’apprentissage et tout le monde a sa propre gestuelle et ses manies. Ça prouve à quel point nous sommes uniques à notre façon et ça m’a donné confiance en moi et en mes différences. À travers la semaine, je suis partie à la découverte de moi-même et j’y ai trouvé tellement de plaisir que j’ai maintenant envie de continuer d’avoir cette mentalité et cette ouverture d’esprit dans toutes les autres facettes de ma vie. »

~ Élodie Scholtes Labrecque | Emerging Artist




« Le processus a été très enrichissant et stimulant. J'ai beaucoup aimé me plonger dans la richesse du matériel et la spécificité du travail d'Édouard. J'ai aussi apprécié de pouvoir danser avec un groupe d'artistes aussi diversifié, avec des visages nouveaux et familiers. La dynamique dans la pièce était vraiment spéciale. »

~ Hannah-Jane Clutchey | Emerging Artist





« Édouard a mentionné à plusieurs reprises que nous devions laisser le public venir à nous au lieu de toujours performer pour lui. Dans ma formation, on m'a souvent dit de me mettre en représentation pour le public et de lui offrir notre performance. Lorsque j'ai changé pour danser afin de déplacer le public, l'intention derrière le mouvement était différente et a permis l'émergence d'une nouvelle qualité de mouvement. »

~ Isabelle Sue Pilette | Emerging Artist





« Dans ce moment plein d'incertitude, j'ai terminé Propulsion en me sentant rafraîchie et motivée à continuer de travailler pour atteindre mes prochains objectifs. Je me sens interpellée à explorer davantage les états de concentration et d'attention, ainsi que la complexité dans le mouvement. »

~ Diana Leon | Artist & Mentor






« Propulsion a certainement eu un impact profond sur moi tant au niveau artistique que professionnel. Cela m'a permis de redécouvrir mon amour du théâtre. J'ai également eu la chance d'être témoin d'échanges entre les artistes et de leurs interprétations à leur manière, ce qui était fascinant. »

~ Elljay Timmangen | Emerging Artist




« It really resonated when Edouard mentioned that we don’t need to perform for the audience. The mere things that we do should draw them in. That our dance is almost like a secret conversation and we are letting them in.

I also absolutely loved when Édouard had us play with different qualities of movement; thus, different emotions. It left me wanting more. »


~ Stephania Suarez | Artist & Assistant to the director



Partenaires : Danse à la Carte, Danse Danse & Diagramme Gestion Culturelle


Directrice Artistique & Générale de DAC : Lisa Davies


Chorégraphe & Vidéo : Édouard Lock


Musique : Ólafur Arnalds


Caméra : Kunal Ranchod


Artistes & Mentors : Véronique Giasson, Sara Harton, Diana Leon, James Philips, Dorotea Saykaly, Samuel Tétreault, Paco Ziel


Artistes Émergeant :

Récents et futurs diplômés issus de l'École de danse contemporaine de Montréal : Chanelle Allaire (2019), Aurélie Ann Figaro (2022), Rony Joaquin Figueroa (2022), Isabelle Sue Pilette (2022)


Diplômés de l' École supérieure de ballet du Québec : Sarah-Maude Laliberté (2017) Élodie Scholtes Labrecque (2018), Elljay Timmangen (2017) and Rose Trahan (2018)


Diplômé issus de l'Arts Umbrella : Hannah-Jane Clutchey (2019)


Assistante à la direction & artiste : Stephania Suarez


Directeur Technique : Hervé Holdrinet


Répétiteur : Giuseppe Canale


Professeure invité : Sarah Gibson