PLD - Efer © Bobby León (Brianna Lombar

David Albert-Toth

Emily Gualtieri

LABORATOIRE DE CRÉATION

Au milieu de différentes définitions, qui varient du désir, de l'envie et/ou de la soif, le Sehnsucht allemand est un sentiment de nostalgie pour quelque chose d'inconnu et d’indéfini. Notre processus s'articule autour de ce concept.
 
Parts+Labour_Danse est actuellement en cours de création pour deux œuvres à venir : une œuvre de groupe co-dirigée intitulée Efer et un solo, À bout de bras / At Arm's Length, interprété par David et mis en scène par Emily. Ces deux œuvres s'articulent, à leur manière unique, autour d'un questionnement commun sur notre désir inné d'atteindre ce qui est juste au-delà de notre portée. Nous sommes des Tantales dans l'eau, nous sommes des pleureurs impuissants devant l'inconnu. Dans ce sentiment, l'extase et l'agonie ne font qu'un, et nous sommes à la fois dépouillés et débordants.
 
Dans ce laboratoire de création, nous allons explorer plusieurs outils de création que nous avons utilisés pour ces créations. Nombre de ces outils exigent de l'interprète qu'il reste non seulement dans le moment présent, mais qu'il y crée aussi. Ensemble, nous allons créer quelque chose de nouveau et d'unique, à la fois le nôtre et le vôtre. Nous jouerons à des jeux d'improvisation et explorerons ensemble comment faire quelque chose de significatif à partir de rien, ou de peu. Nous enseignerons un répertoire tiré des œuvres susmentionnées, en l'adaptant à ce que nous créerons ensemble. Il y aura beaucoup de danse.

David Albert-Toth
Emily Gualtieri

Parts+Labour_Danse

Laboratoire de création

31 mai au 4 juin

14h15 à 18h15
(20 heures)

Édifice Wilder

Studio : École de danse contemporaine de Montréal

Tarifs et

inscription

DAC pro - 180$ (9$/hr) | Standard- 260$ (13$/hr)

LA COMPAGNIE

Fondée en 2011, PARTS+LABOUR_DANSE est le véhicule par lequel les chorégraphes David Albert-Toth et Emily Gualtieri se produisent et présentent leurs travaux. La compagnie explore les conflits absurdes de l’expérience humaine avec des œuvres d’une physicalité poussée qui séduisent et défient. La cocréation étant au cœur de son identité, Parts+Labour_Danse aborde la création de ses œuvres avec curiosité, persistance et sensibilité théâtrale, en creusant les recoins les plus dissimulés de notre humanité. Les méthodes qu’ont conçues les chorégraphes reposent sur une approche de collaboration qui a fait naître un vocabulaire unique à la compagnie, qui place l’interprète entre la partition écrite et la spontanéité, dans un état de renouvellement constant.
 
Les chorégraphes élaborent leur discours artistique partant de la dichotomie absurde de l’expérience humaine, celle d’être à la fois créateur suprême d’une réalité propre à nous tout en étant qu’une pellicule de poussière dans toute l’histoire de l’humanité. En mettant en relief leur démarche théorique ainsi que leur imaginaire créatif, ils produisent des œuvres qui se construisent autour des codes théâtraux avec la volonté d’entraîner leur public dans des expériences imprévues qui explorent aussi bien nos rêves, nos regrets, nos désirs les plus profonds, des pensées les plus intimes jusqu’à l’atteinte d’une expression aux antipodes. 
 
David Albert-Toth et Emily Gualtieri ont fondé Parts+Labour_Danse à Montréal en 2011 afin de formaliser leur relation de collaboration continue. Leurs œuvres La chute (2013), In Mixed Company (2013, 14) et La vie attend (2017), ainsi que leurs œuvres de commande By the Skin of Your Teeth (2018) et Caveat (2018), ont fait l'objet de tournées internationales et ont remporté plusieurs prix. David et Emily continuent de travailler en tandem à leurs activités chorégraphiques en tant qu'interprètes, professeurs, directeurs de répétition et mentors pour divers artistes et institutions.